gpltv
chorloge
Derniers Posts

H16... petit,..
par bigdr650

Assetto Corsa..
par bigdr650

site interre..
par Patcornu

Roadblock rés..
par Regaz

Mod F1 1966
par Glendale

Prochain GP

26-08-2018
Circuit
Monza
41 tours
Pilote


Pilotes,

Connectez-vous
à votre espace
membre.
Connexion
X

Utilise tes identifiants F1Legends


pour te connecter à ton espace membre


(les champs sont sensibles aux majuscules et minuscules)




Nom pilote GPL





Mot de passe





Préqualifs


En vacances !

vacances


Roadblock - 2018

Image
Et pour finir cette première partie de saison, tout le monde en Finlande ! L’une des patries qui a offert à GPL ses lettres de noblesses avec de nombreux pilotes virtuels de renom. Jack nous emmène à Roadblock, un circuit rapide, rythmé, vraiment taillé pour l’arsouille.


Serveur 2 (14 pilotes) : une course à élimination
Les qualifications présagent une nette domination de Roberto en 1.52.923. Derrière, c’est deux secondes moins rapide. Thiery va se montrer étincelant au volant de sa Honda. A distance, il va suivre le rythme du leader en Lotus.
Pour de la baston, direction le peloton, avec Jean Claude, Gianni, Dave M., Fk, Thierry C. et Paul. On ne pourra pas citer toutes les belles passes d’arme entre eux. En Lotus, Paul a été l’animateur principal de la soirée. Après avoir laissé passer la meute au tour 5, il va nous offrir une course d’attaque en reprenant en sept tours les cinq pilotes précités. Le plus beau dépassement étant celui qu’il réalise à Hairpin, sur Gianni en Cooper, au tour 11.
Pour la première place, ça va se jouer dans le dernier tiers de course. A l’entame du tour 22, Roberto arrache sa roue en pleine ligne droite sur le muret de sortie des stands ! On n’en sait pas plus, mais tout le monde s’interroge sur ce qui a bien pu se passer. Thiery prend la tête mais au tour 29, il passe dans la quatrième dimension en même temps que Paul et Fk. Un destin bien cruel.
Dave, qui était solidement accroché à la troisième place, hérite de la victoire, devant Alain et Gianni. De ces trois pilotes nous pouvons louer la grande régularité.

Résultat du S2
1er : Dave Rainier (Eagle) en 63m04.446s
2ème : Alain Terremer (Brabham) à 15.455s
3ème : Gianni Alvaro (Cooper) à 52.245s


Serveur 1 (15 pilotes) : une bataille au sommet
Rob en Ferrari chipe la pole à Tom en 1.50.190. Il a fallu qu’ils sortent le grand jeu car David très en forme a bien failli faire le hold up.
Le départ a été discipliné devant et plus tendu derrière. Rolf et Alain R. vont être ceux qui vont en faire les frais. Pour observer la plus belle animation du peloton, il fallait se mettre dans la BRM de Tristan. D’abord, il doit résister à Titi en Cooper qui finit par avoir le dernier mot à la sortie de Kinky au tour 10. Ensuite, Rolf, qui a su faire abstraction des déboires du départ, revient dans ses échappements peu après la mi-course. Tristan « Gall » Bot résiste, résiste, résiste face à la Ferrari jusqu’au drapeau à damier.
Enfin, les meilleurs pour la fin ! Robert n’a pas profité longtemps de son avantage. Dès le départ, Tom envoie du pâté au volant de sa Brabham et prend la tête de la course. Ensuite, c’est une bataille à coup de dixièmes entre eux. Au tour 11, Rob connaît de gros soucis techniques. Ca aurait pu se finir encastré dans un arbre, si ça avait eu lieu juste avant Hairpin. Pour que ce soit plus sympa pour le public, Tom fait une légère erreur de relance à l’entrée des Esses au tour 26. Le batave rode derrière mais Tom ne lui laissera jamais l’opportunité d’un dépassement. Drapeau à damier avec les deux pilotes roue dans roue. Le niveau de combativité et de maîtrise était juste incroyable. Merci messieurs, nous attendons la revanche lors d’un prochain rendez-vous.

Résultat du S1
1er : Tom Guérout (Brabham) en 59m39.492s
2ème : Robert Fleurke (Ferrari) à 00.696s
3ème : David Vanmullem (Brabham) à 28.762s


Au classement général, Tristan, Alain R. et Tom sont au sommet. Au jeu des bonus et joker, Tom, en route pour son septième titre, semble tenir le bon bout. C’est désormais la pause estivale. Le temps de recharger les batteries et se retrouvait fin Août à Monza, le circuit préféré de Jack.


Publié par Marc Duclos le 20-06-2018 à 09:30   Imprimer



Brands Hatch 67 - 2018

Image
Ladies and gentlemen, welcome to the F1Legends circus at Brands Hatch !
Afin de rendre honneur au pays hôte, ou pas, beaucoup de châssis britanniques ont couru dimanche. La majorité d'entre eux provenant de la banlieue londonienne, construits par messieurs Charles & John Cooper.

En parlant de Cooper, et à tout seigneur tout honneur, c'est avec ce bolide que Tom a, d'abord, effacé le vieux record, déjà français, de 14 ans d'âge, par une nouvelle marque en 1'31"470 lors des préqualif'. Il a ensuite réalisé la pole position, en rebattant ce record tout frais en 1'31"462, et, tant qu'à faire, exécuté le meilleur tour en course, intouchable.
Oublions quelques instants notre extra-terrestre préféré et observons la grille. Quatorze pilotes en moins de deux secondes, je ne sais pas vous, mais moi ça me dit que ça annonce quelques échauffourées dans le peloton. D'autant plus que les châssis sont assez disparates de la légère BRM d'Albert et Patrick, à la camionnesque Brabham de Dag, Rolf, Thierry_R et Thiery_G, en passant par la Rossa d'Éric et l'essaim de Cooper d'Alain_M, Titi, Alain_R, Enrique, Tristan et David.

Des bastons il y eut, par petits groupes en fait. De petits écarts, plus ou moins catastrophiques entraineront l'abandon de l'un, David, le retard de l'autre, Albert, voire l'élimination après un retour sur la piste hasardeux d'un troisième, Phil.

Résultats du S1 :
1er : Tom Guérout, Cooper en 60m21.205s
2ème : Tristan Bot, Cooper
3ème : Dag Johnsen, Brabham


Sur le serveur 2 la lutte pour la victoire présente une grille intéressante avec la première moitié en moins de deux secondes, et des châssis tout aussi variés que deux Brabham pour le poleman Gianni et Thierry_C, trois Cooper pour Dave, John et Alain_T, la BRM de Dulima et la Ferrari de Paul. On regrettera des abandons rapides, trop rapides, sur problème mécanique pour Antoine, écrans obscurcis pour François et Jean, pneus froids pour Paul.

La bagarre en tête a lieu pendant près de la moitié de l'épreuve, où les positions ont peu changé, mais où Gianni a maintenu sa première place, chassé par Dave. John et Dulima ont déjà pris pas mal de recul. Une petite incompréhension entre Dave et Gilles rattrapé retarde le premier cité sans qu'il perde sa place, mais beaucoup de temps. Après cet incident, Dave, Dulima et John sont assez proches. Mais le premier des trois repartira de plus belle pour réduire à sept secondes, sur quinze perdues, son retard sur Gianni le métronome.

Résultats du S1 :
1er : Gianni Alvaro, Brabham en 63m30.441s
2ème : Dave Rainier67, Cooper
3ème : John Slow, Cooper


Direction la Finlande plus connue pour son supersonique rallye des 1000 lacs que pour ses circuits, mais qui accueille cette année les compétiteurs de F1Legends à Roadblock. Ce circuit bien sympathique est tracé au milieu de la campagne suomi, et il n'y neigera pas le dix sept juin... en principe.


Publié par bigdr650 le 29-05-2018 à 23:02   Imprimer

« Précédent 1 2 3 4118 Suivant »

Script exécuté en 0.127 seconde