gpltv
chorloge
Derniers Posts

GPL, 20 ans
par Titi

GPL Rank
par Robert Fleurke

absence
par fgerbo

Archives hist..
par fgerbo

Résumé Jops
par bigdr650

Prochain GP

21-10-2018
Circuit
Laguna_Seca
53 tours
Pilote


Pilotes,

Connectez-vous
à votre espace
membre.
Connexion
X

Utilise tes identifiants F1Legends


pour te connecter à ton espace membre


(les champs sont sensibles aux majuscules et minuscules)




Nom pilote GPL





Mot de passe





Préqualifs

1. Patrick Cornu
Lot :


1.06.086


2. David Vanmul..
Bra :


1.06.586


3. Alain Rochette
Eag :


1.06.835


4. Tristan Bot
Coo :


1.07.270


5. Phil Ebarti
Coo :


1.07.331




Jops Siffert - 2018

Image
Retour à un grand classique avec l’incontournable Grand Prix de la Neuveville. Après la fête du vin, annoncée en grande pompe sur les 4 par 3 qui jalonne le circuit, rien de mieux que s’allonger sur l’herbe fraîche, se laisser réchauffer par les doux rayons de soleil et regarder des pilotes qui aiment souffrir sur ce délicat circuit à la mémoire de Jops.


Serveur 2 (12 pilotes) : bouchonné à l’ouverture, il libère ses arômes en fin de bouche
Pour Rolf, les qualifications sont une formalité avec un 1.26.096 au volant de sa Brabham.
Le départ est marqué par une énorme pagaille dès Toulo, conséquent à un accrochage entre Alain Terremer et Dulima. La course est définitivement tronquée en deux.
Alain se fait remarquer de belle manière quelques tours plus tard avec un dépassement sur Ricardo Silva et un tour 14 très intéressant entre ces deux pilotes. La bataille, qui aurait pu avoir lieu pour la troisième place entre Eric Bilodeau et Kram Ortisseur, a avortée précocement.
Finalement l’essentiel de la course tient dans le duel au sommet entre Rolf et Enrique Farina, Brabham vs Cooper. C’est surtout après la mi-course que les deux pilotes sont les plus proches. Enrique se montre de plus en plus pressant, sans pour autant trouver la faille. Finalement après une légère erreur, Enrique perd un peu de terrain, il est prêt à revenir à la charge mais son moteur lâche au tour 31.
Notons qu’avec Rolf et Eric, Gianni Alvaro s’offre un podium pour une course qui fut relativement solitaire.

Résultat du S2
1er : Rolf Halbheer (Brabham) en 61m16.804s
2ème : Eric Bilodeau (Lotus) à 21.598s
3ème : Gianni Alvaro (Ferrari) à 40.563s


Serveur 1 (13 pilotes) : pour un cru 2018 charpenté
Aux qualifications, deux Brabhams passent sous la barre des 1.24, conduites respectivement par Tom Guérout et David Vanmullem.
Si ça s’est rapidement aéré en fond de grille, devant les pilotes avaient du tanin. Albert Laigle, retenu au box pour un ennui mécanique, peut regretter de ne pas avoir pris part à cette course.
Pour les amateurs de sensation forte, il est fortement conseillé de télécharger le replay et déguster sans modération la première moitié de course entre David, Tom, Patrick, Tristan, Titi et Robert. Personnellement, j’ai une préférence pour la lutte intense entre Patrick et Tristan.
La palme du plus beau dépassement revient, ex aequo, à Patrick sur Tristan au tour 4 à Toulo et David sur Patrick sur le même virage au tour 13.
Sinon vous pourrez voir, dans le désordre, un Tom capiteux et charnu évitant plusieurs catastrophes et connaissant deux déboires malheureux. Un David séveux et loyal, une fois très très chanceux mais surtout onctueux pour une victoire finale parfaitement méritée. Un Patrick racé et puissant, obligeant ses adversaires à sortir le grand jeu jusqu’à une malheureuse manœuvre qui l’a ôté d’une roue. On susurre dans certains cercles très fermés qu’il se serait tatoué « don’t give up » sur une partie du corps qu’il m’est décemment interdit de nommer. Un Tristan étoffé et généreux qui aurait pu connaître un destin moins funeste mais les bas-côtés n’ont pas été cléments avec lui. Un Titi moelleux et fruité qui, sans une chtite erreur, aurait pu résister à la Honda du souple et gouleyant Robert pour s’offrir le podium final.

Résultat du S1
1er : David Vanmullem (Brabham) en 59m56.576s
2ème : Tom Guérout (Brabham) à 5.658s
3ème : Robert Fleurke (Honda) à 28.929s


Jack met la barre très haut pour cette deuxième partie de championnat, après l’effrayant Opatija, le délicat Jops Siffert, les pilotes se retrouvent en octobre sur le perfide Laguna Seca.


Publié par Marc Duclos le 03-10-2018 à 18:28   Imprimer



Opatija - 2018

Image
Hécatombe en Croatie.
Malgré la douceur de la côte adriatique, le tracé dans la station balnéaire n'a pas épargné les concurrents de cette épreuve du championnat F1Legends, bien au contraire.

Tout a commencé par un embrouillamini binaire quand, après quelques minutes de qualifications, le système informatique du directeur de course refusa tout net de rendre les services pour lesquels il était alimenté, il avait planté ! Après quelques passes magiques, un redémarrage, tout rentra dans l'ordre. L'épreuve reprit son cours, amputée de quelques minutes mais permettant à tous les concurrents d'établir les grilles de départ.

Ils n'étaient pas mille pour la lutte pour la position de pointe, juste le duel Robert, Patrick sur le serveur 1. La piste difficile et le temps un peu court font que le 3ème, Dag, se retrouve à 2"5, un gouffre.
La première victime des difficultés de la piste fut Titi, dès le premier tour, cueilli à froid dans l'enchainement entre Opatijska et Preluk. Quelques erreurs sans trop de conséquence de l'un ou l'autre Alain, et c'est au tour d'Enrique de perdre le contrôle dans Ljubljanska cesta, embarquant avec lui le malheureux Tristan qui n'a rien pu faire, lancé à pleine vitesse qu'il était. Un peu plus tard, presque au même endroit c'est votre serviteur qui s'encastre, pirouette, tente de repartir... au mauvais moment puisque qu'Alain_M m'accroche mais repart. Les deux derniers abandons sur cette piste impitoyable furent Patrick, suite à une incompréhension avec Alain_M alors qu'il lui prenait un tour, puis ce même Alain quelques tours plus tard quand il fut victime d'une sortie dans la partie rapide.
Bilan, pas terrible, 7 pilotes à l'arrivée, sur 13 partants. Notez la belle place de David et Grosse Mémère.

Résultats du S1 :
1er : Robert Fleurke, Brabham en 59m30.176s
2ème : Dag Johnsen, Ferrari
3ème : David Vanmullem, BRM


La course sur le serveur 2 fut on ne peut plus limpide, il n'y en eu pas vraiment, tant les écarts après les préqualifs étaient déjà significatifs.
Rolf n'a eu qu'à se positionner devant lors du quart d'heure de qualifications, puis de rouler comme il sait le faire, propre.
Le reste de la troupe fut décimé, 2 arrivées sur 13 partants. Nombre de ces abandons sont dus à la piste, Dave parti second, Alain_T, de façon indirecte Éric également. Certainement le tracé le plus difficile de la saison à cause de son étroitesse, des obstacles parsemés ça et là en bordure de circuit et de son bitume pour le moins irrégulier.
Une course à oublier pour beaucoup de participants.

Résultats du S2 :
1er : Rolf halbeer, Brabham en 63m12.886s
2ème : Dulima Dulima, Ferrari
3ème : François Fk, BRM

Rendez-vous dans un peu moins de 2 semaines, pour saluer le fondateur de ce fantastique championnat, à la Neuveville sur le circuit Jops.


Publié par bigdr650 le 19-09-2018 à 22:53   Imprimer

« Précédent 1 2 3 4120 Suivant »

Script exécuté en 0.168 seconde